• Chapitre 8, Partie 1

     

    « Nuage du Crépuscule, réveille toi. »

    Une grosse patte blanche ainsi que de bruyants chuchotements vinrent réveiller Nuage du Crépuscule. Lorsque celui ci ouvrit les yeux, il découvrit le museau de Nuage de Neige juste au dessus du sien :

    « Allez, Nuage du Crépuscule, dépêche-toi. Le pressa l'apprenti au pelage blanc.

    -Qu'est ce qu'il se passe ? Grommela le jeune félin encore à moitié endormi.

    -Etoile de Pluie est revenue. »

    Lorsqu'il entendit la nouvelle, Nuage du Crépuscule se redressa aussitôt. Il étira rapidement ses pattes endolories et se passa un vif coup de langue sur les babines. Il frémit soudainement. Un goût de sang lui imprégnait toujours la bouche.

    « Je vais réveiller Nuage de l'Aube, déclara Nuage de Neige, Part devant, Etoile de Pluie vient de convoquer une assemblée. »

    Nuage du Crépuscule oublia sa fatigue et s'empressa de franchir la barrière de ronce qui fermait la tanière des apprentis. Le jeune félin s'extirpa des épines afin de regarder autour de lui. Le ciel s'éclaircissait peu à peu, indiquant que le soleil serait bientôt levé. Une pâle lueur éclairait cependant le promontoire au sommet duquel s'imposait Etoile de Pluie. La meneuse observait les chats du clan se rassembler au pied du rocher, l'air grave.

    Nuage du Crépuscule aperçut la fourrure rousse et blanche de Fleur de l'Automne. La guerrière se tenait aux côtés de Pelage de Ronce, échangeant avec lui à voix basse. L'apprenti rejoignit donc ses parents. Les membres du clan continuèrent se s'attrouper autour d'eux, formant ainsi une marrée de fourrures multicolores. Nuage de l'Aube et Nuage de Neige furent les derniers à rejoindre l'assemblée. Etoile de Pluie n'eut pas besoin de réclamer le silence pour entamer son discours. Tous étaient déjà à l'écoute.

    « Chats du Clan du Tonnerre, commença-t-elle, Etoile du Jonc et moi-même sommes parvenus à parler à Etoile des Ténèbres. Malheureusement, celui ci ne veut rien entendre. Il ne croit pas en l'existence d'une bête meurtrière et continue de tenir le Clan du Tonnerre pour responsable de la mort de Croc de Renard. »

    La foule se mit à hurler et à jurer :

    « Etoile des Ténèbres n'est qu'une cervelle de souris !

    -C'est ça fierté qui le pousse à agir ainsi !

    -Le sang continuera de couler par sa faute ! »

    Nuage du Crépuscule ne prit pas part au débat. Il ne comprenait pas les agissements d'Etoile des Ténèbres. Chaton, lorsqu'il avait été recueillit par le Clan de l'Ombre, il avait vu le meneur ennemi comme un chef noble et réfléchit. Désormais, cette vision s'annihilait.

    « Silence !! hurla Etoile de Pluie. Un autre danger nous menace ! Crocs de Renard et Larme d'Espérance se sont fait assassiner.  Si on en croit les paroles de Fleur de Saule, le meurtrier n'est pas un chat, ni un chien. Il peut être n'importe où et n'agit peut être pas seul. C'est pour cela que je veux que les patrouilles de surveillances soient multipliées. Aucun chat n'est autorisé à quitter le camp seul. Les apprentis doivent obligatoirement être accompagnés d'un guerrier lors de leurs sorties. De même pour les anciens et les reines. Si vous remarquez une présence étrangère ou un quelconque danger, ne vous mettez pas en danger , venez immédiatement faire votre rapport à Pelage Moucheté ou moi-même. Restez vigilent. Je ne me permettrai de perdre aucune vie. »

    La foule approuva le discours de la meneuse d'un signe de tête et celle-ci lui fit signe de disposer d'un signe de queue :

    « Bien. Dans ce cas, vous pouvez retourner vaquer à vos occupations. »

    Nuage du Crépuscule perçut l'inquiétude de ses camarades lorsqu'ils s'éparpillèrent à travers le camp. Etoile de Pluie avait regagné son antre, visiblement épuisée. Pelage Moucheté, quand à lui, appliquait les ordres de la meneuse en énumérant les patrouilles matinales. N'en faisant pas parti, l'apprenti alla s'asseoir loin des autres, tracassé. Qu'allait-il se passer désormais ?

    Son rêve lui revint soudain en mémoire. Le sang dans lequel il s'était noyé avait-il un lien avec la mort de Croc de Renard et celle de Larme d'Espérance ? Devait-il seulement prendre son rêve au sérieux ? Il n'avait rêvé d'Aura Sombre et de Croc du Tigre que deux fois. Cependant, cela lui semblait si réaliste...

    Aura Sombre m'a dit qu'elle veillait sur moi malgré tout. Pensa le jeune félin. Et Nuage de l'Aube... Nuage de l'Aube ! Peut être était-elle réellement présente dans ses songes !

    Nuage du Crépuscule n'avait encore jamais eu l'occasion de parler de ses rêves à sa sœur. Pourtant, il devait le faire. Sans doute pourrait-elle le renseigner.

    L'apprenti scruta alors le camp à la recherche de Nuage de l'Aube, cependant, ce fut Pelage de Lierre qui vint à sa rencontre :

    « Te ne retourne pas te coucher ? Demanda le guerrier.

    -Je n'y arriverai pas, répondit Nuage du Crépuscule en baissant les yeux, pas avec ce qu'il se passe en ce moment... »

    Pelage de Lierre s'assit en face de lui et le couva d'un regard bienveillant :

    « Ne t'inquiètes pas, tu es en sécurité avec le clan.

    -Je ne m'inquiètes pas seulement pour moi ! S'exclama l'apprenti indigné. Il baissa le ton et poursuivit : J'aimerai tellement pouvoir faire quelque chose...

    -Nuage du Crépuscule... Tu feras très certainement un noble guerrier plus tard. Etoile de Pluie a pris les mesures nécessaire. Nous ne pouvons pas faire grand chose de plus. Si tu veux vraiment aider le clan, concentre toi sur ton entraînement. »

    L'apprenti hocha la tête avec détermination :

    « Je serai le meilleur guerrier que les clans n'est jamais connu ! »

    Pelage de Lierre sembla à la fois amusé et fier des paroles du jeune félin. Du bout de la queue, il lui donna une pichenette sur le front :

    « Pour cela il va falloir t'entraîner encore un peu ! Alors que dirait tu de partir en entraînement ?

    -Je suis prêt ! » S'exclama le jeune mâle en se levant d'un bond.

    Moustache de Sauge, qui avait visiblement écouté leur conversation s'approcha en compagnie de Nuage de l'Aube :

    « Cela vous dérange si on vous accompagne ? Interrogea timidement la guerrière grise.

    -Bien au contraire, la rassura Pelage de Lierre, Cela nous permettra de faire un point sur leur entraînement étant donné qu'ils sont du même niveau.»

    Nuage du Crépuscule et sa sœur échangèrent un regard complice, puis, Pelage de Lierre déclara :

    « Allons-y ! »

    Il tourna les talons et s'engagea à l'extérieur du camp, suivit de près par Moustache de Sauge et les deux apprentis.

    L'humidité de la veille imprégnait toujours la forêt. La terre, encore imbibée d'eau s'enfonçait sous le poids des chats. Pelage de Lierre se tenait en tête du groupe, tous les sens en alerte :

    « Restez vigilants, leur rappela-t-il, N'oubliez pas la mise en garde d'Etoile de Pluie. »

    Les félins continuèrent leur route, silencieux. Rien d'anormal de se présenta et ils atteignirent la clairière sans encombres.

    Une fois sur place, Pelage de Lierre grimpa sur sa cime habituelle. Moustache de Sauge, elle, préféra rester au sol.

    « Allez-y, déclara le guerrier, Montrez nous de quoi vous êtes capables. »

    Nuage du Crépuscule s'exécuta en allant se placer au centre de la clairière. Nuage de l'Aube l'imita et prit place face à lui. Les deux apprentis se tournèrent autour durant quelques instants. Soudain, Nuage du Crépuscule remarqua que sa sœur porta son poids sur son arrière train afin de bondir. Le félin noir recula aussi sec. Cependant, à peine Nuage de l'Aube fut elle sur ses pattes qu'elle plongea sous son frère. Celui ci comprit aussitôt : L'enchaînement de Aura Sombre !

    Rapide comme l'éclair, l'apprenti anticipa l'attaque de la rouquine en pivotant sur le côté. Nuage de l'Aube sembla surprise d'avoir échoué son attaque et eut du mal à se réceptionner. Son frère ne lui laissa pas le temps de retrouver son équilibre et lui asséna un violent coup au niveau du flanc. La jeune femelle tomba à la renverse. Nuage du Crépuscule en profita pour la maintenir au sol à l'aide de ses pattes avants. Il se servit de ses pattes arrières pour faire mine de lui labourer le ventre. Nuage de l'Aube ne se laissa pas faire bien longtemps. Elle donna un brusque coup de hanche afin de renverser son frère, puis, elle l'envoya bouler quelques longueurs de queues plus loin, près de Pelage de Lierre et Moustache de Sauge qui étudiaient toujours leur affront. Soudain, Pelage de Lierre se joignit au combat. Il bondit en avant, atterrissant juste devant Nuage de l'Aube. Il voulut lui faucher les pattes avant mais la rouquine esquiva le coup de justesse. Nuage du Crépuscule se releva. Il profita de la diversion de Pelage de Lierre pour attaquer sa sœur par derrière. Il prit son élan avant de se jeter sur le dos de sa sœur. Celle ci fut surprise et s'empressa de rouler au sol, tentant de faire lâcher prise à l'apprenti noir. Voyant sa propre apprentie en difficulté, Moustache de Sauge s'élança au cœur de la bataille :

    « Vous n'aurez pas mon apprentie !! »

    La guerrière frappa Nuage du Crépuscule de plein fouet. Le jeune félin chancela tandis Moustache repartit aider Nuage de l'Aube qui affrontait désormais Pelage de Lierre. Il vit la chatte souffler quelques mots à l'oreille de son apprentie. Celle ci hocha la tête avant de reculer d'un bond pour esquiver une attaque portée par Pelage de Lierre. Nuage du Crépuscule s'empressa de rejoindre son mentor. Il voulut frapper Moustache de Sauge au niveau du thorax mais la guerrière évita le coup avec agilité. De son côté, Pelage de Lierre avait du mal à cerner Nuage de l'Aube, qui, tout comme son mentor ne cessait d'échapper aux attaques du guerrier.

    Elles veulent nous épuiser pour mieux nous attaquer par la suite ! Compris alors Nuage du Crépuscule.

    L'apprenti noir observa autour de lui puis s'approcha de son mentor qui commençait à s'essouffler :

    « Essaie de les coincer entre le rocher et l'arbre là bas, se contenta-t-il de souffler, je m'occupe du reste »

    Si Pelage de Lierre y parvenait, les deux femelles seraient prises au piège et n'auraient plus la place d'esquiver les attaques. Tandis que son mentor enchaînait les coups pour tenter de distraire les deux chattes tout en les dirigeant subtilement vers l'endroit indiqué, Nuage du Crépuscule s'empressa de grimper dans l'arbre qu'il avait désigné à son mentor. Il se camoufla à travers les branches, ainsi, il pourrait attaquer Moustache de Sauge et sa sœur par surprise. Du haut de son perchoir, l'apprenti observa le combat. Les deux femelles avaient visiblement remarqué l'absence de Nuage du Crépuscule, mais, trop occupée à chercher du regard où il était caché, elles ne remarquèrent pas où les menait peu à peu Pelage de Lierre. Soudain, Nuage de l'Aube se cogna contre le rocher en souhaitant esquiver une attaque. Pelage de Lierre en profita alors pour la clouer au sol. Moustache de Sauge, elle, venait de comprendre le stratagème des deux mâles. Elle tenta alors de prendre la fuite. Cependant. Nuage du Crépuscule fut plus rapide. Il bondit de sa branche afin d'atterrir lourdement sur le dos de la guerrière. Celle ci trébucha et s'écroula à travers les feuilles mortes.

    Le cri de Pelage de Lierre retentit :

    « Stop ! »

    Nuage du Crépuscule libéra sa camarade avant de porter son regard à son mentor :

    « Ce sera tout pour aujourd'hui, c'était un beau combat, vous vous êtes bien débrouiller. Et félicitation à toi, Nuage du Crépuscule, tu as eu une très bonne idée afin que nous puissions reprendre l'avantage !

    -On aurait comme même fini par gagner ! » Rétorqua Nuage de l'Aube sur le ton de la rigolade.

    Nuage du Crépuscule fut fier des compliments de son mentor. Il se dressa fièrement sur ses pattes. Moustache de Sauge ronronna :

    « C'est vrai que nous nous sommes laissées avoir, mais tu t'es très bien battue Nuage de l'Aube.

    -Merci ! » Répondit l'intéressée en sautillant.

    Nuage du Crépuscule observa ses camarades. C'était presque comme si rien n'avait changé. Comme si aujourd'hui n'avait rien de particulier. Car au fond, Nuage du Crépuscule aimait bien sa routine au sien du Clan du Tonnerre. Il parvenait presque à en oublier le danger qui les menaçait à chaque instant...

     

    [ La petite note de Trompy' :  Voici enfin la première partie du chapitre 8 ! Tout comme le chapitre 7, il sera fait en trois parties ^^ Ce début de chapitre est plutôt calme, mais attendez vous à une suite mouvementé ;) En espérant qu'il vous ait plu ! ]

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Août 2015 à 19:01
    Ca faisait longtemps!! Chouette ce debut de chapitre! Je trouve dommage que les chapitre s soient divisé en plusieurs parties meme si c'est vrai les parties sont longues alors pourquoi les parties ne seraient pas des chapitres ? Bref j'ai bien aimée le chapitre j'aime bien quand il se passe ps grand chose ca aide a comprendre mieux les perso et t leut mode de vie
    2
    Mercredi 26 Août 2015 à 10:17

    Héhé, oui, en effet ^^ Je suis heureuse que ce chapitre t'ait plu. En ce qui concerne la séparation des chapitres, c'est tout simplement car je ne sais pas si je vais en rester là avec ma fiction. Je ne pense pas aller jusqu'à l'éditer car je ne pense pas encore être à la hauteur, mais avoir des conseils de personne s'y connaissant dans le domaine de l'écriture pourrait être cool ^^ Bon, je dis ça, mais il faudrait que je la finisse cette fiction, et j'ai encore de la marge x')

    3
    Mercredi 26 Août 2015 à 10:30
    Ah d'accord ! Si je peux te donner un conseil en ce qui concerne la parution des parties ti devrais imposer un rythme genre une partie chaque exemple samedi toutes les semaines ou toutes les 2 semaine, après ca depend combien ta d'avance sur nous la mais tu peux par exemple faire une période sans parution pour avoir le temps de prendre plus d'avance et ensuite commzncer le rythme enfin c'est toi qui voit x)
    4
    Jeudi 27 Août 2015 à 15:09

    Oui, tu as raison, ça m'efforcerai de me mettre au boulot sans vous faire poireauter trois ans. x) De plus, la fiction avancerait plus vite ^^

    Je vais tenter une partie chaque semaine une fois que j'aurai posté la seconde partie ^^

    5
    Jeudi 27 Août 2015 à 15:49

    Exactement, ce sera mieux pour tout le monde :D 

    Super! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :